" des Pèches pour Monsieur le Curé" de Joanne Harris

Publié le par claude la cigogne

Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas parlé de lecture..et pourtant je lis, beaucoup, un peu de tout; on peut aimer la cuisine et ne pas passer son temps dans les casseroles.

J'ai découvert il y a peu un superbe blog " Papier Glacé " , qui associe amour de la lecture et gourmandise et qui a eu la bonne idée d'organiser un concours dont le premier prix consistait en ...livres de Joanne Harris.

J'ai eu la chance, grâce à ma recette de " moelleux chocolat/épices" de recevoir deux livres offerts par la maison Gallimard.

Mais, si, vous connaissez Joanne Harris ! on lui doit , entre autres œuvres, le délicieux" Chocolat" dont l'adaptation cinématographique avec Juliette Binoche, a connu un joli succès.

Joanne Harris, donc a publié une suite à " Chocolat", " des Pèches pour Monsieur le Curé "; on y retrouve les personnages déjà connus: Vianne, ses filles, Joséphine, Francis Reynaud le curé et les gens du village de Lansquenet, toute une petite communauté ou tensions et conflits perturbent la vie en apparence tranquille

" des Pèches pour Monsieur le Curé" de Joanne Harris

Livre à deux voix, récits croisés, voici un roman aux parfums d'épices, de chocolat, de fruits et de confitures, un livre ou la magie fait irruption dans le quotidien, ou les enfants partagent secrets et jeux et ou les grands s'interrogent, cherchent, se trouvent.

Un roman qui met en présence deux communautés; entre questions soupçons, non dits, méfiance, idées fausses, peurs et solidarité, Vianne va peu à peu découvrir une vérité qui dérange mais qui permettra au village de retrouver sa sérénité.

J'ai craint, au début de ma lecture, une oeuvre moralisatrice, manichéenne, et j'ai bien failli laisser ce roman en plan. J'ai poursuivi ma lecture et j'ai bien fait.

Au fil des pages le lecteur comprend, mais ne s'en doutait-il pas dès le début, que tout n'est pas si blanc et noir qu'on pourrait le penser et que chaque communauté porte sa part de responsabilité dans les drames passés.

Certes les personnages sont un peu, à mon gout, "simples", la fin prévisible, mais ce roman est plaisant, gourmand, un livre à lire en dégustant un bon café, en croquant un chocolat, en dégustant une tartelette,bien au chaud dans son canapé, bref un livre pour la saison qui commence

Publié dans livres

Commenter cet article

Papier Glacé 06/11/2014 18:22

Un grand merci d'avoir recommandé mon blog chère cigogne toquée ! Charlotte